L’élaboration picturale peut se construire directement sur le support ou passer par le stade des « petits papiers ». Ces derniers peuvent être autonomes ou faire partie de ce fond que je nomme « promesses des toiles », et les promesses ne sont pas toujours tenues même si l’intention est forte.

Je ne travaille pas « sur le motif »car pour moi ce sont toutes les stratégies d’imprégnation que je privilégie.

J’écris également très souvent, en lien étroit avec ma pratique, d’une écriture « décharge », sans travail formel et sans repentir.